This post is sponsored by VMware. Learn about VMware virtualization and cloud solutions for small & mid-size business visit info.vmware.com



This article is available in other languages:

Germany Votre vision de votre ordinateur de bureau est en train de changerFrance Votre vision de votre ordinateur de bureau est en train de changerChina Votre vision de votre ordinateur de bureau est en train de changerNetherlands Votre vision de votre ordinateur de bureau est en train de changerEngland Votre vision de votre ordinateur de bureau est en train de changerPortugal Votre vision de votre ordinateur de bureau est en train de changer

L’ordinateur de bureau en tant que service a été débattu depuis longtemps. C’est presque le sain Graal de l’informatique pour les entreprises et il existe une multitude de solutions sur le marché, mais jusqu’ici cela n’a pas vraiment décollé. C’est en train de changer rapidement avec l’annonce d’une nouvelle technologie qui rapproche cette idée de la réalité.

Aussi bien AMD que nVidia ont récemment révélé leurs dernières cartes graphiques qui vont beaucoup plus loin que ce qu’il paraît au premier abord. Leur nouveau processeur graphique (qui tourne autour des 3 600$) est optimisé pour VDI (Virtual Desktop Infrastructure) ce qui signifie qu’elles sont entièrement compatibles avec la technologie RemoteFX de Windows. Si vous n’êtes pas familiarisé avec RemoteFX, c’est ce qui permet d’utiliser Windows depuis une connexion bureau à distance pour des travaux graphiques de très haute intensité. Ceci inclut des jeux, des vidéos HD et autres comme Photoshop.

Si vous avez déjà essayé de faire ce genre de chose depuis une connexion à distance Remote Desktop, vous savez que c’est compliqué, et ces cartes graphiques sont configurées pour changer le marché pour de bon. Ils permettent à l’entreprise d’acheter un serveur Hyper-V ou VMware et de fournir aux employés un environnement de bureau entièrement en réseau. En théorie, tout ce dont vous avez besoin est un écran, un clavier et une souris, ainsi qu’une sorte de client léger qui permette un bureau à distance.

Non seulement le matériel informatique devient moins cher, mais la maintenance diminue également. Vous n’avez plus besoin de vous fier aux utilisateurs pour mettre à jour leurs environnements, vous pouvez le faire facilement pour eux durant la nuit, car vous êtes aux commandes lorsque les PC sont “éteints”. Un changement technologique de cette envergure signifie que la plupart des employés n’auront pas besoin d’un desktop sous leur table et recevront à la places des ultrabooks légers qui recevront leur software “lourd” depuis le réseau. Photoshop sur une tablette Windows 8 ? Oui s’il-vous-plaît.
Même pour une petite entreprise en pleine croissance rapide, c’est énorme car cela permet de monter d’un cran en utilisant des infrastructures déjà existantes (après être passé à la classe supérieure et avoir acheté les cartes vidéos) et déployer de nouveaux “ordinateurs de bureaux” à leur personnel en quelques minutes. Et ce n’est pas tout, ceci permet également au personnel de déployer rapidement de nouveaux ordinateurs de bureau en cas de souci avec un desktop. Plutôt que de réparer un écran bleu, l’environnement virtuel peut juste être remplacé.

Il y a cependant des limitations, RemoteFX requiert une connexion réseau de 1GB/s afin de pouvoir afficher tout ce glorieux contenu, et ceci n’est pas encore le standard. De plus, le coût risque d’être une barrière, avec non seulement le coût élevé de l’entrée des cartes vidéos (vous aurez besoin d’une grande quantité de cartes pour un environnement aggloméré), mais aussi la vitesse du réseau risque d’avoir besoin d’une révision.

C’est un grand changement qui risque de prendre du temps avant de s’installer. Citrix a proclamé la montée du client léger depuis des années, mais la compagnie n’a jamais été dans un endroit où l’on ne sait même pas la différence entre avoir un PC ou juste un appareil de visualisation. Bientôt, vous serez peut-être en train de jouer à Crysis sur le LAN de votre entreprise après tout.