This post is sponsored by VMware. Learn about VMware virtualization and cloud solutions for small & mid-size business visit info.vmware.com



This article is available in other languages:

France Le phénomène Big Data et son impact sur les petites entreprisesChina Le phénomène Big Data et son impact sur les petites entreprisesNetherlands Le phénomène Big Data et son impact sur les petites entreprisesEngland Le phénomène Big Data et son impact sur les petites entreprisesPortugal Le phénomène Big Data et son impact sur les petites entreprises

 


L’expression “Big Data” est à la mode dans les grandes entreprises. Près de 50% des DSI interrogés prédisent que le Big Data et l’informatique décisionnelle (ou “BI” pour “business intelligence”) figureront parmi les principales tendances de 2013.

En revanche, les petites entreprises sont traditionnellement restées à l’écart de l’usage du Big Data et de l’innovation dans ce domaine. Les outils standard de BI donnant accès au Big Data sont coûteux, tributaires de l’intégration informatique, et requièrent souvent des professionnels formés à l’analyse de données.

Cependant, de nouveaux outils de BI apparus au cours des deux dernières années insistent désormais sur leur facilité d’utilisation et sur leur coût réduit. De plus, ces services fournissent des outils d’analyse intégrés, qui aident les petites entreprises à les utiliser et à comprendre ce que le “Big Data” représente pour elles.

Hors de portée

Les petites entreprises ont longtemps été tenues à l’écart du phénomène Big Data et de son potentiel par des logiciels de BI coûteux, lourds et d’usage difficile. Un logiciel traditionnel de BI pour entreprises coûte au minimum 10.000 euros, et bien souvent davantage. Outre le logiciel nécessaire au traitement des données, de nombreuses petites entreprises peinent à rassembler les données à introduire. Comment pourraient-elles traiter des données qu’elles n’ont pas?

Un logiciel de BI typique exige aussi la présence de professionnels formés à l’analyse de données et capables de comprendre les résultats complexes qu’il produit. Pour une petite entreprise, il est intenable d’utiliser un logiciel cher, lent et demandant du personnel supplémentaire.

La nouvelle Business Intelligence

L’essor du “cloud computing” a eu un impact considérable sur le Big Data et la BI, en permettant de rendre les logiciels plus légers et en réduisant les coûts opérationnels des entreprises qui les commercialisent.

En utilisant le Web comme base pour leurs logiciels, les fournisseurs de services peuvent diminuer leurs coûts et transmettre ces économies d’échelle à leurs clients. Un outil de BI dans le cloud comme Yurbi coûte seulement 230 euros par an, ce qui est à la portée de nombreuses petites entreprises.

Par ailleurs, un grand nombre de ces outils met l’accent sur les conclusions à tirer. Plutôt que de simplement donner à leurs clients la capacité de traiter et d’analyser des données, les nouveaux outils de BI basés dans le cloud aident les petites entreprises à interpréter leurs résultats et à se passer d’analystes.

Par exemple, la startup américaine Windsor Circle permet aux entreprises d’e-commerce de toute taille de comprendre leurs clients et de cibler le contenu qu’elles leur présentent. Au lieu que des analystes cherchent à prédire quel type de clients sont les plus susceptibles d’effectuer une nouvelle commande, Windsor Circle définit automatiquement des segments de clientèle prêts à renouveler leur achat grâce à un message adapté.

Une analyse virtuelle

En outre, plusieurs de ces outils de Big Data aident les petites entreprises à collecter les données nécessaires à l’analyse, ou fournissent des données pré-installées. Aux Etats-Unis par exemple, l’Administration des Petites Entreprises (“SBA” en anglais) offre un outil appelé SizeUp, qui peut aider une petite entreprise à décider où se lancer. Il est ainsi possible de rechercher où se trouvent les pressings existants dans une localité, et de détecter où il serait opportun d’en ouvrir un nouveau. En construisant cette base de données, la SBA permet de surmonter l’un des principaux obstacles à l’utilisation du Big Data.

Le système de points de vente pour petites entreprises Square Register est un autre exemple d’outil fournissant des éléments d’analyse gratuits. Parmi ces données figure la possibilité de connaître la valeur moyenne des transactions au cours d’une période spécifique. En alliant l’analyse de données à leur collecte, Square rend plus simple pour les petites entreprises de comprendre leurs clients et les données relatives à leurs paiements, qui étaient auparavant difficiles à rassembler et à surveiller.

Les petites entreprises, tout comme les grandes, ont beaucoup à gagner de l’analyse du Big Data se rapportant à leurs affaires. Grâce à l’émergence de nouveaux outils de BI basés dans le cloud, les petites entreprises ont maintenant les moyens d’optimiser leurs opérations et à utiliser l’analyse de données pour devenir plus efficaces.