This post is sponsored by VMware. Learn about VMware virtualization and cloud solutions for small & mid-size business visit info.vmware.com



This article is available in other languages:

Germany Plan de reprise dactivité: technologies à prendre en considérationFrance Plan de reprise dactivité: technologies à prendre en considérationChina Plan de reprise dactivité: technologies à prendre en considérationNetherlands Plan de reprise dactivité: technologies à prendre en considérationEngland Plan de reprise dactivité: technologies à prendre en considérationPortugal Plan de reprise dactivité: technologies à prendre en considération

Il y a plusieurs technologies de plans de reprise d’activité sur le marché, mais en choisir une est probablement une décision qui n’est pas facile. Voici un rapide aperçu d’une sélection des options disponibles en ce moment, et ce qu’elles font :

Veaam Backup & Replication

Veeam vante les mérites de son logiciel de plan de reprise d’activité comme étant une solution “puissante, bon marché et facile d’utilisation”, et je peux confirmer que c’est le cas.
Le produit Veaam Backup & Replication propose aux entreprises un plan de reprise d’activité d’une manière compréhensible et qui ne devrait pas prendre trop de temps à installer.

Dans l’univers du VMware, Veeam utilise l’API vStorage pour accéder directement aux fichiers VMDK et pour copier leur état du moment sans causer aucune interruption à l’hôte virtuel. La VM est copiée en utilisant des proxy de sauvegarde, essentiellement constitués d’un logiciel installé sur de nombreux hôtes dans toute l’infrastructure de la source de reproduction, et sur l’infrastructure de la cible. Veeam reproduit les données, pour leur protection, à des intervalles que vous définissez.

Personnellement, le point que j’apprécie le plus dans Veeam, c’est qu’il n’est pas besoin d’installer un logiciel sur les machines que vous voulez protéger puisque la reproduction se produit en dehors. Veeam prend en charge à la fois Hyper-V et VMware ESX.

Double-Take

Double-Take est pratiquement comme la première version de Veeam, mais d’une façon très différente. Double-Take Availability propose un plan de reprise d’activité live pour Windows, et reproduit les données en temps réel. Une fois que vous avez programmé la reproduction, vous pourrez créer un fichier sur la machine protégée et le voir apparaître quasiment instantanément sur la cible. C’est presque de la magie.

La seule chose qui me déplaît personnellement avec Double-Take, c’est qu’il utilise une application de niveau système d’exploitation pour la reproduction, ce qui n’est pas aussi soigné ou stable que d’utiliser l’API vStorage. L’application de niveau système d’exploitation utilise le service de copie Volume Shadow de Microsoft pour reproduire les changements, ce qui fonctionne plutôt bien.

Une fonction qui différencie cette approche est toutefois le fait que Double-Take peut littéralement protéger n’importe quel type d’hôte. Vous pouvez protéger une machine physique vers une machine virtuelle, une machine virtuelle vers une machine physique, une machine virtuelle Azure vers une machine virtuelle VMware. La liste continue, et pour cette raison Double-Take est vraiment puissante.

VMware SRM

Vous ne serez bien sûr pas surpris d’apprendre que VMware possède sa propre solution. Site Recovery Manager est une offre relativement nouvelle, proposée par la société qui permet aux entreprises de mettre en place un plan de reprise d’activité dans leur infrastructure VMware existante.

Le produit est très puissant et toutefois naturellement complexe, et je ne le recommanderais qu’à de grosses entreprises ayant une grande quantité de services à protéger. La solution demandait précédemment des modèles très spécifiques de machines de stockage pour fonctionner mais la version la plus récente de VMware est beaucoup plus souple. Si vous dirigez une boutique de VMware et que vous avez du personnel qualifié en VMware, je recommande absolument de choisir l’option SRM.